Rechercher

Comment gérer la pluie en vélo électrique : nos solutions !

Dernière mise à jour : juil. 7


En ce mois de mai, la météo n’est pas en faveur du printemps. Mais cela ne doit pas être un frein à l’usage quotidien du vélo, il existe un tas d’astuces pour arriver à sa destination sec et de bonne humeur.




  • Anticiper les dangers sur la route

En tant qu’utilisateur de vélo électrique (et de n’importe quel autre moyen de locomotion !), il est essentiel de faire preuve d’anticipation afin d’être particulièrement vigilant. Mais d’autant plus lorsque les routes sont mouillées par la pluie !


  • Les techniques de freinage

Chaussée humide = chaussée glissante ! Au contact de l’eau, les roues de votre vélo électrique ont bien moins d’adhérence. C’est pourquoi la distance de freinage doit être en conséquence plus longue et il faut éviter un freinage brusque et puissant. Privilégier plutôt un freinage doux et en plusieurs fois. Anticipation doublée de prudence sera votre meilleur allié contre les routes humides.


  • S’équiper intelligemment

Faire l’acquisition de vêtements techniques adéquats suite à l’achat de son vélo électrique paraît être une étape cruciale. Il est ainsi essentiel de privilégier les vêtement imperméables, légers, prenant peu de place afin de pouvoir les emporter partout, respirants et confortables tels que :

· Les vestes imperméables

· Les gants imperméables renforcés sur les paumes

· Les chaussures imperméables

· Les housses ou ponchos de pluie

Le casque peut être doté d’aérations limitées afin d’éviter que l’eau s’infiltre. Attention, ne pas oublier que sous la pluie, vous êtes moins visibles que sous un soleil radieux : n’oubliez pas de checker vos éclairages et de vous munir de vos équipements fluorescents.


  • Attention aux revêtements

En plus des routes plus glissantes qu’en temps normal, il faut prêter attention aux types de surface. Par exemple, les surfaces peintes, les surfaces lisses ou encore les surfaces métalliques sont plutôt menaçantes pour les utilisateurs de VAE. Eviter ces zones et tripler de vigilance sera notre meilleur conseil !


  • Faites attention à vos roues !

Des pneus légèrement moins gonflés sont recommandés. En effet, cela permettra une plus grande adhérence à la chaussée. Nous avons même une astuce pour vous : le vinaigre blanc ! Ce type de produits ménagers courant ont des vertus dégraissantes connues de tous. Alors avant chaque sorties sur route mouillée, appliquez du vinaigre sur les pneus à l’aide d’un torchon.


Voilà nos conseils et astuces. Comme nous l’avons abordé dans notre article sur le vélotaf et la pluie, les jours de pluies sont plutôt modérés en France. Et en étant particulièrement vigilent et prudent, cela ne devrait poser aucun problème.

Pas d’excuse pour ne pas enfourcher votre vélo électrique !

29 vues0 commentaire