Rechercher

Les pays européens adoptent la Déclaration de Vienne sur la mobilité douce


Le 18 mai 2021, les pays européens ont officialisé la Déclaration de Vienne afin de stimuler l’adoption d’une mobilité et de transports doux, et en mettant l’accent particulièrement sur l’usage du vélo électrique et vélo traditionnel. L’objectif de ce plan : doubler l’utilisation du vélo d’ici 2030.




Cette Déclaration a réuni 46 représentants de 41 pays de la région paneuropéenne. Elle a eu pour but d’étudier la manière de changer les habitudes de transport et de mobilité afin de répondre au grand défi du 21e siècle : la pollution. Mais aussi à d’autres tels que la sédentarité ou encore les inégalités sociales face à l’accès aux transports et à la mobilité.

Le principal plan acteur de cette Déclaration plébiscite l’usage du vélo et compte mettre en lumière les actions suivantes :

- Doubler l’utilisation du vélo d’ici 2030 ;

- Augmenter l’usage du vélo et de la marche de manière drastique dans tous les pays ;

- Réorganiser les espaces dédiés au vélo et à la marche ;

- Garantir la sécurité des cyclistes et des piétons ;

- Aménager les territoires pour la bonne pratique du vélo.


Depuis la Covid-19, la mobilité active a démontré son rôle dans la santé publique. Et les gouvernements se sont mis d’accord vers une promotion massive du vélo dans toute l’Europe.


Les Pays-Bas, sans surprise, sont en tête du classement des pays où l’on pratique le plus le vélo, plus d’un quart des déplacements sont fait à vélo là-bas. Ce qui représente 27% de la population hollandaise. La France n’est pas encore exemplaire puisqu’elle n’est qu’à 2.7%. Mais tous les pays présentent des pourcentages en hausse depuis 2020 et la crise sanitaire.

5 vues0 commentaire